Que deviens-tu - Loulou ?

 

Mais que deviennent donc ces joueurs qui nous ont fait rêver durant leur passage à Athis ? Combien sommes-nous, régulièrement, à nous poser cette question, sans forcément prendre le temps de chercher une réponse, sur la toile ou ailleurs. C’est donc pour tenter de répondre à ce genre d’interrogations que l’idée d’une nouvelle rubrique, intitulée « Que deviennent-ils » est née.

Nom : Armand
Prénom : Gilles
Surnom : Loulou
Date de naissance : 20/09/1957
Poste joué : 6 ou 7 et parfois 8 et trop souvent 11 ou 14
Profession actuel : Spectateur, parfois joueur de Touch et de temps en temps dirigeant indépendant dans l’informatique.
Lieu de vie actuelle : Anglet

1) Tes débuts au rugby, quand, pourquoi, comment et quel club ?
Quand : Bien trop tard à 26 ans
Pourquoi : Un tonton m’a proposé et tout a commencé.
Comment : Quoi comment ? C’est ben une question de trésorier ça. En étant invité à un tournois à 7 ou je n’avais qu’a courir
Le club : Corpo à Thomson les samedis et club de Palaiseau les dimanches. Je devais rattraper le retard

2) En quelle année, arrives-tu chez nous ? Et pourquoi ?
Arrivé à Athis en 1986 (je pense, j’ai un souci avec le temps)
Pourquoi : Il me semble qu’a Palaiseau nous étions en 1er série et j’avais joué contre Athis le lendemain de mon anniversaire et après une grosse bringue. N’ayant pas dormi j’avais annoncé au président d’Athis (Michel) que je ne jouerais qu’une mi-temps le temps de vous planter 2 essais. Chose faite et l’année suivante je me retrouvais avec Philou et 4 autres joueurs à Athis. J’ai même fait la première année entraineur —))) moi qui ne sais pas attraper une balle et fais 9 en avants sur 10. Mais la dernière gonfff allait souvent à Dame. Fallait ne pas gâcher —)))
Nous sommes repartis de la 3eme série il me semble. J’ai même fait 4 ou 5 ans capitaine (les pauvres)
Il faut dire aussi que les samedis je rencontrais parfois ADP ou Air Inter. Beaucoup de joueurs dont des anciens d’Athis y jouaient aussi.

3) En quelle année, es-tu parti ? Et quel a été ton après Athis ?
Parti saison 98/99 direction Puteaux avec 4 autres joueurs que vous connaissez presque tous (y avait la crise aussi et je n’étais pas fan du désordre). Nous sommes revenus à 2 joueurs et 2 arlésiennes après deux ans pour refaire à nouveau quelques dernières saisons avec Athis et mon Kiki (encore de bonnes années voir aussi très bonnes). Je dirais 4 saisons il me semble dont une au lancement des Drops (une idée du ptit picsou)
Ensuite je suis allé avec les vieux du SF vers 48 ans pour jouer (je dis jouer pas que toucher la balle) en folklo jusqu’à mes 61 ans. Depuis je suis toujours licencié au SF mais je ne fais que du Touch presque chaque semaine. (selon la forme et le COVID ..)

4) Et aujourd’hui, que deviens tu ?
Aujourd’hui je demeure dans le sud-ouest ou j’ai rejoint quelques Basques d’Athis et mon compère Philou. Je suis attentivement les performances de nos jeunes abeilles et je profite de quelques invitations pour encore partager des moments avec ceux qui m’ont beaucoup apportés. Bien entendu « La famille » composée des Luc, Freddo, Freddy, Phil et Oliv ne sont tous jamais bien loin et ils y en a d’autres …

5) Es-tu en contact avec des « Athégiens » ?
Oui principalement des anciens et de jeunes anciens

6) As-tu une anecdote sympa qui te revient ?
Ohhhh putaing con. Il y en a trop. Mais je vais punir le petit qui le mérite bien.
Un soir de grosse bringue vers minuit un jeune joueur d’Athis qui jouait le plus souvent 10 avec une grande gouache soit une grande gueule a voulu me provoquer sur un 100 mètres soit un terrain complet. Facile de vouloir ridiculiser les gros sous prétexte qu’au-delà du numéro 8 ils se disent tous des gazelles.
Nous avons donc fait notre course sans chaussure, les pieds comme le reste à 2 grammes minimum et bien entendu j’ai fait en sorte de rétablir (sans forcer) certaines vérités ou fausses idées qui durent depuis trop longtemps voir depuis toujours comme quoi les gros ne sont que des bourrins devant faire briller les Gazelles.
Le résultat est que depuis maintenant 30 ans nous sommes toujours en relations très très très étroites et je peux vous assurer que le Merle ne chante plus sur ce sujet (car pour le reste il ne chante pas il aboie comme son Golden) et que « la famille » est composée que de gros ou presque.
Bien qu’il y en a un ou on a jamais bien su s’il était gros efficace ou chanteur 10 ou 15 comme le petit merle.

7) Quelque chose à rajouter pour les amis jaune et noir ?
Oui je suis très heureux de mes années Jaunes et noirs et d’avoir croisé de bonnes et belles personnes.
Ne changez rien. Respecter votre club, ses valeurs, ses couleurs. Chaque année profitez de tous ces moments sans trop en abuser. Depuis que je suis arrivé j’ai toujours vu et connu des bénévoles qui font les plaisirs que nous vivons.
Un dernier conseil pour les joueurs jeunes et moins jeunes. Ne faites pas comme le petit merle numéro 10 évoqué ci-dessus. Pensez à vous entrainer, c’est plus efficace et moins dangereux.
Je vous embrasse et à bientôt

LOULOU