Tests internationaux : deuxième week-end

Pour ce second week-end de tests internationaux, les rapports de forces se sont équilibrés. Sur la totalité des matchs, les nations européennes l’emportent lors de trois matchs sur six.

Pour la première rencontre, les joueurs de la Squadra Azzurra s’imposent sur le score de 25 à 22 face au XV japonais qui pourtant l’avait emporté lors du premier match. Porté par leur capitaine Ghiraldini, les italiens renversent les joueurs de Jamie Joseph en inscrivant trois essais dont deux transformés ainsi que deux pénalités.

Le second match du week-end opposait nos Bleus aux All Blacks. Comme lors du premier test, les Bleus démarrent fort en dominant les All Blacks. Malgré un essai refusé au centre Rochelais Doumayrou, les joueurs du XV de France reste concentré et inscrivent les trois premiers points de cette partie. Malheureusement pour les joueurs de Jacques Brunel, le 15 bleu, Fall reçoit un carton rouge à la 12ème minute. Aussitôt, les Blacks s’emballent et inscrivent leurs premiers essais. En infériorité numérique, ce match aurait pu rapidement tourner à la punition. A la surprise générale, nos Bleus ne craquent pas et les joueurs de Steve Hansen ne l’emportent que 26 à 13.

Le troisième math de ce week-end opposait les Wallabies aux Irlandais. Après avoir perdu leur premier match dans la douleur, les joueurs du XV du Trèfle comptaient bien s’imposer en Terre Australienne et justifier leur statut de leader européen. Notamment grâce à un Johnny Sexton en grande forme (2 transformations, 4 pénalités). Les vainqueurs du Six Nations l’emportent sur le score de 21 à 26.

Le troisième test match se déroulait au Toyota Stadium de Bloemfontein et concernait donc l’Afrique du Sud et l’Angleterre. Si l’on a pu assister à un premier match test caractérisé par les essais (8 au total), le score de ce second était bien moins important, mais tournait encore une fois à l’avantage des Springboks : 23 à 12. Si les anglais démarrent encore une fois sur les chapeaux de roue, c’est leur indiscipline et le réalisme des Sud-Afs’ qui leur coûte la victoire. En effet, 2 essais transformés pour les Bocks contre un seul transformé pour le XV de la Rose, cependant, 3 pénalités passées par le buteur des Bocks leur assurent la victoire.

Pour la quatrième rencontre du week-end, les Argentins recevaient les Gallois, vainqueurs de la première rencontre. C’est donc dans le stade de Santa Fe que les Pumas s’apprêtaient à aller chercher une première victoire. Malgré un même nombre d’essais inscrits (2 de chaque côté), les snipers Gallois en forme inscrivent 18 points sur pénalité, ce qui assure au XV du Poireau une large victoire sur le score de 30 à 12. Les Argentins semblent à avoir du mal face aux Gallois, qu’ils n’ont battu qu’une seule fois lors des cinq dernières rencontrent.

Pour le dernier match de ce week-end, ce sont les Ecossais qui se déplaçaient en Amérique du Nord pour y affronter les Etats-Unis. Ce match qui se déroulaient à Houston est marqué par un grand nombre d’essais, sept au total. Malgré quatre essais du XV du Chardon contre trois pour les Eagles, ce sont les joueurs de John Mitchell qui s’imposent. En effet, les Américains font tomber les Ecossais sur le score de 30 à 29, notamment grâce à un buteur en grande forme (3 pénalités, 3 transformations). C’est un exploit pour les Américains puisqu’ils n’avaient jamais battus les Ecossais dans leur histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *